Le Maire sortant avait fait de la construction d’un parking souterrain le porte étendard de sa campagne de 2014. Comme nous l’avions dit à l’époque et répété depuis face à son entêtement, ce parking ne pourrait techniquement se faire sauf à coup de dizaine de millions d’Euros. Des sommes très conséquentes ont été englouties dans ce projets et les procès contre l’État toujours en cours. Nous ne verrons jamais ce parking. Il est temps d’abandonner l’idée et penser à un projet plus sérieux.

Notre « étendard » c’est la révolution des transports urbains et les modes de déplacement alternatifs à la voiture. Nous assumons ce choix car la ville est saturée par la circulation automobile. De plus, la nécessaire transition écologique nous oblige à revoir l’impact de nos déplacements sur le changement climatique et la pollution de l’air. Mais Vienne a urgemment besoin d’un nouveau parking. D’abord parce que le centre-ville doit être réaménagé pour laisser davantage de place aux piétons et aux modes doux. Ensuite parce qu’il est nécessaire de disposer de places de parking pour les résidents qui fuient le centre-ville; 18% des logements y sont vides contre 10% en moyenne sur l’ensemble de la ville. Nous réfléchissons donc depuis plusieurs mois sur un projet qui permettrait de répondre à cette nécessité.

Nous proposons donc la construction d’un nouveau parking de 300 places (le même nombre de places que celui contenu dans le projet de parking souterrain) à la place du Gymnase Georges Brun, derrière le collège Ponsard.

Ce gymnase ne respecte pas les standards environnementaux et sportifs actuels. C’est une passoire thermique et les clubs sportifs y sont a l’étroit. Nous allons donc reconstruire des équipements sportifs en rez de chaussée du futur parking et à la place de l’école Nicolas Chorier, qui doit fermer ses portes. Nous y installerons également une « Maison de l’engagement » pour y installer l’actuelle maison des syndicats et des salles de réunions pour les associations Viennoises.

Le parking sera particulièrement travaillé esthétiquement pour valoriser cette entrée de ville. Nous en profiterons d’ailleurs pour requalifier tout ce secteur. Il s’agit d’une entrée de ville très fréquentée où se croisent élèves des collèges et lycées Ponsard et Saint Charles, usagers des espaces sportifs, cars scolaires etc. Il nous faut donc profiter de cette grosse opération pour mieux aménager et sécuriser cette entrée de ville.

Nous avons soumis ce projet à des urbanistes et architectes pour en évaluer la pertinence et la faisabilité technique. Des études plus poussées sont bien évidemment nécessaires pour affiner les choses et en déterminer le coût précis. Nous savons d’ores et déjà que le parking coutera moins cher que le cout annoncé pour le parking souterrain.

Nous vous proposons là un projet lourd qui nécessitera du temps, dans la mesure où nous devrons construire le nouveau dojo et les nouvelles salles de sport avant de construire le nouveau parking. Mais cette idée nous semble la plus pertinente pour répondre à plusieurs aspirations: un nouveau parking en centre ville, un dojo et des équipements sportifs dignes de ce nom et une entrée de ville belle et sécurisée.