Les transports urbains sont une réponse incontournable aux problèmes d’engorgement de la ville, d’attractivité et de pollution. Pourtant, les transports L’Va ne sont pas à la hauteur de ce défis : une tarification illisible (15 tarifs différents), des lignes qui n’ont pas évolué depuis 10 ans, un tarif social complexe à mettre en œuvre, des horaires non cadencés et incohérents, un parc de véhicules vieillissant (15 des 29 véhicules ont plus de 10 ans, 3 ont 20 ans, 10 accusent plus de 500 000km au compteur). Le réseau L’Va n’est pas attractif. Il est majoritairement utilisé par un public « captif » en grande partie des collégiens et lycéens (41% des passagers).

Nous voulons que l’utilisation des transports en commun simplifie la vie des Viennois et devienne une évidence et un réflexe pour la majorité d’entre eux. Pour cela, ce service doit être bien plus attractif et performant qu’aujourd’hui. Nous proposons donc de rendre le rendre gratuit. La gratuité des transports a pour but de créer un choc psychologique et un choc social, au service de leur utilisation par le plus grand nombre. La gratuité permettra de rendre l’usage des transports en commun plus simple et plus attractive. Elle permettra un gain de pouvoir d’achat à ceux qui en ont le plus besoin. Aujourd’hui les usagers paient 17% du prix de ce que coute leur trajet en bus, 83% est payé par le contribuable. Les recettes de la billetterie représentent moins de 800 000€, c’est à dire 1% du budget du fonctionnement de Vienne Condrieu Agglomération. Ce représente un effort mesuré, au regard de l’enjeu.

Au delà,et c’est le point le plus important, notre action se concentrera sur l’amélioration du niveau de service en jouant sur trois paramètres ; une plus grande amplitude des services le soir, un cadencement des horaires, une révision des dessertes  pour les densifier. Chacun de ses paramètres engageant des coûts financiers, il conviendra de faire des choix avec les maires des autres communes de l’agglomération. C’est pourquoi nous organiserons dès le printemps 2020 une conférence citoyenne de consensus sur l’offre de transport urbains. Nous choisirons ensemble les priorités à mettre en œuvre; est-ce que la priorité est de prévoir davantage de bus sur les lignes existantes ? d’étendre ces lignes ? de prévoir des horaires de service plus larges ? Nous déciderons de cela ensemble.

Des aménagements urbains viendront en accompagnement : parkings relais gratuits aux entrées de ville, voies réservées aux bus quand ce sera possible et un grand plan pour faciliter les déplacements des piétons et des cyclistes.